Conseils
Comment garder le moral quand on est en recherche d’emploi

Chapitre 1 – Organiser sa vie en fonction des spécificités de cette période particulière 

La recherche d’emploi est un moment difficile pour l’immense majorité des gens, quel que soit leur niveau de formation et leur âge. En effet, plusieurs phénomènes se conjuguent à cette période et la rendent particulièrement déstabilisante. Trouver un emploi se résume à une phrase : proposer ses services au bon moment au bon endroit, ce qui peut parfois ressembler à une partie de poker, tant le facteur chance est important dans ce processus. Mieux vaut le savoir et se préparer pour vivre cette phase le mieux possible – tout en espérant qu’elle soit la plus courte possible !

Patricia Luthy profile picture Rédigé par Patricia Luthy

1/ Apprivoiser l’incertitude 

Une des difficultés de la recherche d’emploi est qu’on ne maîtrise qu’une partie du processus. Le résultat final dépend de nombreux facteurs que nous ne connaissons pas toujours, et surtout, sur lesquels nous n’avons pas d’influence : existe-t-il des besoins au sein de l’entreprise, quelles sont les réelles compétences nécessaires, quelle expérience est recherchée au-delà de la formation, y a-t-il des restrictions d’âge, des préférences de sexe …. Les critères de sélection ne sont souvent pas très clairs, et nul ne sait à l’avance combien de temps va durer sa recherche d’emploi. 

2/ Adopter le même état d’esprit que les explorateurs 

La recherche d’emploi est comparable à une chasse au trésor. L’objectif est connu, mais le chemin pour y parvenir peut être long et semé d’embûches. La clé du succès réside avant tout dans la capacité à ne pas se laisser décourager par les échecs. Gardez toujours l’objectif en tête : c’est lui qui vous « portera » dans les mauvais moments (le chemin n’est qu’un moyen d’y parvenir). Sachez apprécier les bons moments -il y en aura !!-, les rencontres et les belles surprises, même si cela ne débouche pas directement sur un nouvel emploi. Restez ouvert/e et à l’écoute – les chemins de traverse sont parfois de belles alternatives à l’autoroute ! 

3/ Structurer son temps

Lorsqu’on est sans emploi, il est absolument impératif de structurer ses journées. Pour rester en forme, il est important d’établir un planning qui intègre à la fois des heures dédiées à la recherche d’emploi, et des moments consacrés à d’autres choses. Considérez que la recherche d’emploi est un travail en tant que tel (si vous touchez le chômage, vous êtes d’ailleurs payé/e pour chercher du travail). Bloquez des plages dans votre calendrier pour vous y consacrer. De la même manière, planifiez systématiquement et de manière assez précise la partie de votre temps où vous n’êtes pas en train de chercher un emploi : sport, activités artistiques, lecture, amis, oisiveté … peu importe, mais ces rubriques « ressourçantes » doivent figurer dans votre agenda hebdomadaire. Il s’agit ici de préserver vos forces et votre moral: ne pas se laisser happer par le processus anxiogène et dévoreur d’énergie de la recherche d’emploi nécessite d’être bien organisé, et surtout, de respecter le temps prévu pour faire autre chose que chercher un emploi. 

4/ Continuer à vivre « dans la société » 

Le regard que l’on porte sur soi n’est pas toujours très positif lorsqu’on est sans emploi et cela mène de nombreuses personnes à éviter au maximum les contacts avec les autres. Un des freins courants dans cette situation est qu’on ne sait pas toujours comment répondre à l’inévitable question « … et toi alors, tu fais quoi/tu deviens quoi? ». La recherche d’emploi n’est pas une maladie honteuse. Préparez votre réponse à l’avance : « je suis en transition » « je suis en recherche d’emploi » « je réfléchis à une nouvelle orientation » … peu importe, pourvu que vous soyez à l’aise avec ce que vous dites. En tout cas, ne vous isolez pas ! Il est très important de sortir de chez vous et de voir des gens. Avant tout parce que cela vous garde dans le mouvement de la vie. Mais aussi parce que cela vous permet de multiplier les chances d’entendre parler de LA bonne opportunité professionnelle pour vous. Vous allez l’entendre tous les jours : le réseau est essentiel quand on cherche un travail. 

5/ Enrichir sa vie 

Bien que déstabilisantes, les périodes de changement nous poussent à découvrir de nouveaux horizons. Elles sont souvent l’occasion de faire des rencontres inattendues et de s’ouvrir à de nouveaux « possibles » professionnels et personnels. C’est aussi un moment idéal pour acquérir de nouvelles compétences. Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à vous inscrire à une formation/des formations (le chômage en organise d’ailleurs d’excellentes) : vous cumulerez ainsi les effets positifs du groupe, tout en enrichissant votre réseau et en renforçant votre CV. Un combo forcément gagnant ! 

Il est vrai que la recherche d’emploi demande beaucoup de courage et de persévérance … c’est donc une période où il est impératif de prendre soin de soi, et de savoir reconnaître (et cultiver !) les petites choses positives qui jalonnent le chemin.

La semaine prochaine, dans le chapitre 2, vous apprendrez à faire face aux refus et éventuels défections de votre entourage.

Nos experts
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
18 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
42 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
56 abonnés
S'abonner