Conseils
Dress code en entreprise: la parole de l'expert
Un recruteur professionnel, fort de nombreuses années d'expérience dans le recrutement spécialisé, nous explique l'évolution des tenues d'entretien d'embauche et nous livre ses précieux conseils.
Chantal Cadorin profile picture Rédigé par Chantal Cadorin
Lors de votre recherche d'emploi, vous avez peut-être décidé de faire appel à un recruteur professionnel. 

1ère étape: le recruteur
Alors que vous préparez votre tenue d'entretien, un gros doute s'abat sur vous: comment dois-je m'habiller? En effet, vous n'avez aucune idée à quelle entreprise vous allez vous présenter donc difficile de savoir quelle tenue adopter. Et pourtant! Réfléchissez bien! Quel est votre objectif lors du premier contact avec le recruteur? Le séduire!...afin qu'il vous présente et soit votre meilleur ambassadeur auprès des entreprises qui l'ont mandaté. Et comment pouvez-vous le séduire?

Philippe Doudin, du cabinet éponyme, recruteur professionnel à Lausanne, spécialisé dans le recrutement de cadres et spécialistes, répond: «Avant tout, vous devez être à l'aise dans une tenue propre, soignée et en adéquation avec le type de profils que vous visez. Une personne qui sera en contact avec la clientèle n'aura pas les mêmes exigences vestimentaires qu'une personne en back office, indépendamment de l'entreprise. Elle devra savoir s'adapter et le plus souvent renoncer aux piercings et tatouages visibles. De la même façon, il est facile d'imaginer qu'un poste de direction dans un cabinet d'architecte ne va pas s'habiller comme dans une multinationale ou une banque. C'est une question de bon sens». 

De manière générale, évitez les tenues que vous n'avez pas l'habitude de porter, par exemple une jupe ou la cravate. Non seulement, le recruteur va le ressentir et surtout vous ne serez pas à l'aise dans votre langage non verbal. «Outre la tenue, qui est certes non négligeable, le plus important est la motivation et l'intérêt que l'on porte au poste; et ceci est transmis à travers la gestuelle et le visage.» Philippe Doudin, actif dans le domaine du recrutement depuis une trentaine d'années, a pu observer une évolution des tenues. «Les seniors portent plus traditionnellement le costume cravate alors que la nouvelles génération se présente plus souvent en jeans de ville et polo. Ils sont eux-mêmes et s'expriment à travers leur tenue». 

2ème étape: l'entreprise
Alors, vous avez séduit le recruteur? Bravo! Et tant mieux pour vous! Car pour la suite du recrutement, où vous allez découvrir le nom des entreprises qui offrent un poste correspondant à votre profil, Philippe Doudin va vous donner ses conseils sur ces entreprises et leurs attentes en matière de tenue vestimentaire. Un petit plus non négligeable. Et de votre côté, renseignez-vous, notamment sur leur site internet. Chaque société a sa personnalité, comme les humains, qui se révèle à travers leur site. 

Très souvent, un cadre supérieur devra privilégier les couleurs traditionnelles business, telles que le gris, noir, bleu marine. Une touche personnelle peut porter sur des chaussettes originales mais ce qui est assez rare. Philippe Doudin n'impose pas la cravate car il estime que la motivation est transmise «ailleurs», dans le regard, la gestuelle, les mots. Quant aux femmes, il n'a pas d'avis entre le pantalon ou la robe/jupe. Se sentir bien dans ses vêtements est ce qu'il faut retenir. Philippe Doudin insiste sur le fait d'être soi-même et à la fois de ne pas se présenter avec la tenue de tous les jours.

Comme on a pu le constater lors de nos entretiens précédents (cf articles sur les dress codes), tous les spécialistes du recrutement sont unanimes: «soignez votre tenue, faites un effort particulier tout en étant à l'aise, ça se ressent en votre faveur».

A lire dans le même thème :

Nos experts
Santé
25 abonnés
S'abonner
Electronique / Electrotechnique
6 abonnés
S'abonner
Enseignement
33 abonnés
S'abonner
Vêtements / Textile
27 abonnés
S'abonner