Conseils
Covid 19 - Que faut-il retenir de ces dernières semaines sur le plan professionnel?

C’est une évidence, nous avons tous été impactés par les mesures de semi-confinement décidées par le Conseil Fédéral, même celles et ceux qui n’ont pas eu d’autre choix que de continuer leurs activités « en présentiel ». Au-delà de l’introduction de règles sanitaires qui ont fortement bousculé nos habitudes (port du masque, distanciation sociale, nombre de collègues travaillant au même endroit au même moment, …), un changement important s’est opéré pendant la période de semi-confinement : le rythme de la vie s’est modifié de manière très perceptible, à la fois au niveau collectif et au niveau individuel. 

Patricia Luthy profile picture Rédigé par Patricia Luthy

Certain(e)s ont vécu ces dernières semaines comme un temps suspendu, parfois avec un sentiment de soulagement et de récupération, alors que pour d’autres personnes, c’est un vide (presque) angoissant qui a pu s’installer. A l’inverse, dans les secteurs où la situation a généré un surcroît d’activités ou un changement radical dans la manière de travailler, la pression a été extrêmement forte, provoquant des épuisements voire des ruptures psychologiques. Au moment où les mesures de distanciation s’assouplissent et où un retour au travail (presque) « comme avant » commence à devenir envisageable, il est sans doute utile de tirer quelques enseignements de cette expérience inédite. 

Prenez le temps de faire un bilan 

Tout d’abord, faites un bilan de ces dernières semaines. Qu’avez-vous aimé dans cette période, et quels sont les aspects que vous n’avez pas aimés ? Soyez aussi précis que possible dans votre réflexion : si vous avez aimé travailler à la maison, demandez-vous pourquoi cela vous a plu. Est-ce le fait que l’ambiance au travail n’est pas bonne dans l’équipe ? Ou que vous redoutez votre chef/fe ? Les trajets pour vous rendre à votre lieu de travail vous pèsent-ils ? Vous aimez être à la maison pour organiser votre temps de manière autonome ? Vous avez l’impression d’être plus efficace car vous n’êtes pas dérangé(e) par les bruits de l’open space ? Vous avez réalisé qu’il est important pour vous d’être plus souvent présent/e pour vos enfants/votre conjoint(e) ? … etc … Et bien sûr, faites le même travail pour ce que vous n’avez pas aimé. 

Tirez-en des pistes de changement professionnel … 

Ce bilan est évidemment un outil magnifique pour prendre conscience de ce qui est important pour vous, et pour faire évoluer votre vie vers des conditions de travail qui répondent à vos besoins. 

Si vous avez aimé le home office parce qu’il permet une organisation plus souple et un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle, le moment est sans doute propice pour (re) faire une demande auprès de votre employeur et tenter d’obtenir un ou plusieurs jour(s) de télétravail par semaine. 

Si vous vous rendez compte que c’est surtout l’ambiance au sein de votre équipe ou de votre entreprise qui vous pèse, il s’agit plutôt de faire une démarche auprès de votre chef/fe ou auprès des ressources humaines pour demander une mutation interne ou, en cas de conflit, une médiation. Ou peut-être qu’il est temps pour vous de vous orienter vers un autre employeur ou vers un autre défi professionnel. 

Si vous ressentez le besoin de passer plus de temps avec vos proches, la question se situe sans doute au niveau de votre temps de travail (pourcentage trop élevé ?), ou peut-être de la charge émotionnelle que votre emploi actuel génère chez vous (stress ? surcharge de travail ? mobbing ?). 

Plus vous aurez été précis sur votre bilan, plus il vous sera facile de décider des actions que vous souhaitez entreprendre pour changer votre situation. 

 … et des pistes de changement personnel 

Quelle que soit votre situation professionnelle, et même si vous ne ressentez pas le besoin de changer quelque chose à ce niveau-là, vous avez toujours la possibilité de modifier un certain nombre de vos habitudes personnelles pour être plus proche de ce qui vous fait du bien. De nombreuses personnes ont par exemple profité du semi-confinement pour (re)nouer avec la nature (promenades en forêt ou en montagne, vélo dans la campagne …) et ont puisé dans ces activités une nouvelle source d’énergie. Il serait vraiment dommage d’y renoncer sous prétexte de déconfinement. Restez donc conscient(e)s de tout ce qui vous a donné de l’énergie et/ou vous a procuré une sensation de bien-être, et organisez votre agenda pour conserver ces activités (ou moments de décontraction/farniente) – même si c’est dans une moindre mesure. 

Et surtout, restez attentifs/ves 

Pris/es par le tourbillon de la reprise et les multiples incertitudes qui l’accompagnent, il y a un fort risque de retomber dans des automatismes d’avant la crise, et de rater ainsi une belle opportunité de vivre mieux. Il est donc très important de mettre par écrit votre bilan (même sous une forme très résumée), ainsi que les pistes que vous en tirez. Programmez également dans votre agenda un suivi de vos actions dans 6 mois. Ce sera l’occasion de faire un nouveau bilan. Que vous ayez changé quelque chose à votre situation ou non, cette piqûre de rappel vous permettra de rester conscient/e de vos choix.    

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
56 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
23 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
47 abonnés
S'abonner
Enseignement
31 abonnés
S'abonner