Conseils
Entretien raté : que faire pour rattraper le coup

Un entretien ne se passe jamais comme prévu mais celui-là, vous l’avez attendu, préparé, redouté et voilà c’est fichu ! Le jour J, vous n’avez pas réussi à être à la hauteur. Vous n’avez pas su répondre aux questions du recruteur. Pire, vous avez oublié de lui dire ceci ou cela et il ne vous a pas aidé à vous sentir plus à l’aise. Pas de panique, même si on se croit toujours plus intelligent après rien n’est jamais perdu. Vous pouvez encore rattraper le coup, même pendant et surtout après.

Pauline Tabet profile picture Rédigé par Pauline Tabet

Eviter le ratage 

Pour ne pas avoir à récupérer une situation catastrophique, assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté pour l’éviter. Préparez-vous bien ! Renseignez-vous bien sur l’entreprise et le poste. Puis entraînez-vous, seul ou avec un ami. Préparez à l’avance les questions suivantes puis répétez-les à haute voix : 

  • Je me présente
  • Pourquoi je cherche un emploi
  • Quel emploi je recherche
  • Pourquoi j’ai postulé
  • Pourquoi ce poste et cette entreprise m’intéresse 

En préparant correctement les réponses à ces cinq questions, vous couvrirez déjà une bonne partie de celles que le recruteur va vous poser. 


Pendant l’entretien 

Vous sentez que l’entretien ne prend pas une bonne tournure soit parce que votre niveau de stress vous paralyse trop ou parce que vous n’êtes pas dans un bon jour. Vous vous dites : « Finissons-en, que le cauchemar prenne fin ! » et vous faites tout pour abréger l’échange.

  • Veillez à ne pas parler trop vite. En ralentissez votre débit de parole, vous allez mieux respirer. En donnant de l’oxygène à votre cerveau, vous allez lui laisser le temps de repenser aux choses que vous êtes en train d’oublier. 

L’entretien tourne au vinaigre parce que le recruteur en face de vous, se montre plutôt cassant ou vous pousse dans les cordes. Pas de panique, c’est tout simplement son style ou lui non plus n’est pas dans un bon jour ou encore cherche-t-il tout simplement à vous challenger. Il n’a certainement rien contre vous.

  • Gardez votre calme. N’hésitez pas à rebondir après une de ses remarques pour lui donner un autre exemple ou ajouter une information. 
  • Si vraiment rien ne va plus: renvoyez un peu de pression au recruteur en marquant une pause dans la discussion pour lui dire que l'importance de l'enjeu pour vous, vous submerge puis reprenez tranquillement.


Après l’entretien 

Vous êtes convaincu que le recruteur à mis votre dossier sous la pile dès que vous avez tourné les talons. Premièrement, ce n’est peut-être pas le cas. Il y a des chances pour que vous vous trompiez dans votre analyse de la situation. 

Deuxièmement si c’est le cas, vous pouvez encore jouer les prolongations. Comment ? En jouant franc jeu ! Après un entretien d’embauche, il est de bon usage d’envoyer un mail de remerciement

Après ce ratage, envoyez un message au recruteur un peu différent des mail de remerciement classiques. Dites-lui que cet entretien vous a laissé sur votre faim ; que le stress ne vous a pas permis de lui dire tout ce que vous vouliez lui dire. Profitez du reste de votre message pour ajouter les éléments oubliés ou pour reformuler ce que qui doit l’être. 

On ne sait jamais, la vie étant faite de surprises, le recruteur reconsidérera peut-être votre candidature…pour cette fois ou pour une prochaine.

Nos experts
Enseignement
31 abonnés
S'abonner
Vêtements / Textile
27 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
43 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
47 abonnés
S'abonner