Conseils
Comment préserver son image sur Facebook

En Suisse, Facebook compte plus de 4 millions d’utilisateurs, et LinkedIn, 2.4 millions. Les utilisateurs de plus de 35 ans représentent plus de 50% des profils actifs sur Facebook. Par conséquent, il y a de fortes chances que votre (futur) employeur s’y trouve et aille consulter votre profil un jour ou l’autre et notamment avant votre entretien d’embauche.

Melanie Blaser profile picture Rédigé par Melanie Blaser

E-réputation

Il est important de prendre soin de sa réputation sur les réseaux sociaux dans tous les cas, mais surtout si vous êtes en recherche d’emploi. Si vous avez un profil LinkedIn, sur lequel vous cherchez à donner la meilleure image de vous-même et un profil Facebook, sur lequel vous montrez une autre image de vous, cela pourrait vous porter préjudice. Il ne faut pas oublier qu’une photo postée il y a plusieurs années peut être retrouvée à tout moment, ainsi qu’une photo de vous qui a été publiée par quelqu’un d’autre. Prenez le temps de soigner votre image.


Nettoyez votre compte

Tout d’abord, assurez-vous que vous connaissez réellement vos amis et retirez de votre liste d’amis toutes les personnes dont vous n’êtes pas sûrs. Les gens ne savent pas que vous les retirez et peu d’entre eux se rendront compte qu’ils ne voient plus vos publications. Personnellement, j’ai défini un critère pour décider si j’accepte ou non de nouveaux amis. Mon critère est: "aurais-je du plaisir à aller boire un café ou une bière avec lui/elle ?".

Ensuite, assurez-vous que vos publications sont privées, et pas publiques. Si vous souhaitez publier quelque chose en "Public", il n’y a pas de problème dans la mesure où ce sont des photos ou des commentaires relativement neutres: paysages, citations qui ne sont pas sujettes à polémique, phrases anodines. Tout ce qui touche vos activités personnelles, vos proches, tout ce qui est sujet à controverse, vos critiques, doit être publié en privé, pour vos amis uniquement, ou pas du tout!

Si votre employeur figure parmi vos amis, réfléchissez avant de publier ou retirez-le.


Réflexions avant publication

De nos jours, il n’y a pas besoin d’être détective privé pour chercher et trouver les occurrences sur une personne sur Internet: photos, vidéos, textes, voire même un faire-part de décès ou d’autre documents. Googlez votre nom et vous verrez ce qui sort.

Ne publiez pas vos doutes sur votre nouveau job sur Facebook. Évitez simplement tout commentaire sur votre travail et votre entreprise, même en privé. Certains employés ont été licenciés en France parce que leurs amis les avaient dénoncés auprès de leur employeur.

Évitez tous les sujets qui fâchent ou dérangent, à moins que vous soyez un militant ou que vous fassiez de la politique. Cela inclut aussi les commentaires des publications des autres.

Généralement, le mode privé vient automatiquement si votre publication précédente était privée. Attention aux amis qui publient la photo du soir où vous étiez en mauvaise posture! Ne la publiez pas sur votre mur ou effacez-la, si vos amis ne vous ont pas demandé votre avis. Demandez à vos amis d’être corrects et de ne rien publier sans votre accord.


Expérience personnelle

J'ai récemment été mandatée pour une traduction en freelance par une personne qui m’a trouvée sur Facebook: un gros mandat, intéressant, sérieux et bien payé pour une agence de l’ONU… par Facebook! Je ne l’aurais jamais cru. Mais comment m’a-t-elle trouvée? Je ne le sais pas, et elle non plus. Probablement par un de ces nombreux algorithmes qui rythment les réseaux sociaux. Je connais personnellement des personnes qui travaillent pour l’ONU et je suppose que c’est par ce biais que mon nom est sorti du lot.


En résumé:

1. Triez vos amis.

2. Réfléchissez à qui s’adresse chaque publication? Amis? Public? Ou renoncez tout simplement à publier.

3. Ne publiez (en public) que ce qui vous semble acceptable par votre (futur) employeur.

4. Demandez à vos amis de respecter votre manière de faire. Le cas échéant, vous pouvez signaler une publication, qui peut être retirée par Facebook.

5. Attention aux commentaires, les vôtres et ceux de vos amis. Si vos amis commentent une publication de manière déplacée, vous pouvez effacer leur commentaire ou même toute la publication. Vous leur expliquerez ensuite pourquoi vous l’avez fait, ce qui évitera d’autres débordements.

6. Réfléchissez avant d'aimer ou de partager une publication. Dans des cas graves, des dommages-intérêts peuvent être demandés, des sanctions pénales peuvent être encourues pour ce genre d’action. Évitez de partager des publication sujettes à polémique.

7. Googlez-vous et effacez tout ce qui est compromettant. Pensez à vos publication republiées ou retweetées par vos amis.

8. N’hésitez pas à désactiver votre compte pendant votre recherche d’emploi, les publications ne seront plus visibles et vous pourrez réactiver votre compte plus tard. Si vous fermez votre compte Facebook, les données sont effacées après 14 jours, mais disparaître complètement d’Internet demande de la persévérance.


Du bon sens!

Dans tous les cas, il faut du bon sens. Une photo de vous avec un verre à la main, ça passe. Mais si toutes les photos de votre mur vous représentent dans des bars en train de boire, ça ne passe pas. Sous le coup d’une forte émotion, mieux vaut aller boire un vrai café avec un véritable ami, plutôt que de publier ses sautes d’humeur sur Facebook.

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
47 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
23 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
56 abonnés
S'abonner
Electronique / Electrotechnique
6 abonnés
S'abonner