Conseils
Le plaisir, une source de motivation essentielle

Le mot « plaisir » n’est pas un mot qu’on associe facilement au monde du travail. Trop léger, pas assez engagé, pas assez profond … la notion de plaisir a parfois de la peine à faire son chemin dans un pays où l’on dit d’un travail bien fait qu’il a été fait « avec sérieux ». Et pourtant, les psychologues et les philosophes l’affirment depuis longtemps, et c’est désormais au tour des neurosciences de le confirmer : le plaisir est en lien étroit avec la motivation … laquelle est, faut-il le rappeler, un facteur clé de la … performance. Sans plaisir, pas de motivation, et sans motivation pas de performance … Alors, n’hésitez plus : faites-vous plaisir ! 

Patricia Luthy profile picture Rédigé par Patricia Luthy

Le plaisir et les stars 

Il y a peu, Novak Djokovic, en panne de résultats, a déclaré qu’il avait perdu le plaisir de jouer: « Ma priorité est désormais de retrouver avant toute chose cette joie de me sentir heureux sur le court. Tout le reste arrive en second ». Quelques mois plus tôt, Roger Federer avait déjà mentionné le plaisir comme un ingrédient essentiel de sa longévité en haut du classement. Quant à Björn Borg, il aurait justifié son retrait (prématuré ?) de la compétition par la perte du plaisir de jouer : «Je n’avais plus de motivation, plus d’envie, plus de plaisir. Je me sentais comme un moteur sans essence » *. Nul besoin d’être une star pour carburer au plaisir ; cette notion est fondamentale pour chacun d’entre nous, et il est grand temps de la réhabiliter ! 

Du plaisir, oui … mais comment ? 

Le plaisir naît quand nos besoins sont satisfaits. Chacun d’entre nous a ses propres sources de plaisir, et il n’existe pas de recette miracle pour éprouver du plaisir – si ce n’est, peut-être, de s’autoriser à le ressentir. Bien entendu, si vous aimez votre travail, et que vous avez du plaisir à vous y rendre tous les jours, pas besoin de vous poser plus de questions ; surtout, ne changez rien! En revanche, si vous ne vous sentez plus trop motivé, une approche consciemment centrée sur le plaisir peut vous aider à passer une mauvaise passe et à retrouver l’envie d’avancer. 

La reconnaissance, un ingrédient indispensable du plaisir ? 

Le milieu professionnel a ceci de particulier qu’il nous met souvent dans une position passive par rapport au bien-être : nous considérons qu’il appartient à l’employeur de créer des conditions de travail agréables, et nous attendons de lui qu’il reconnaisse nos efforts et notre performance à leur juste mesure. Une bonne rémunération, de solides augmentations, les félicitations de notre hiérarchie et la reconnaissance de nos pairs semblent parfois être la voie quasi unique vers le plaisir au travail. Et pourtant … 

Etre acteur de son plaisir 

Le côté vraiment réjouissant du plaisir, c’est qu’on peut le vivre à tout moment, et qu’il n’y a pas forcément besoin d’attendre quelque chose des autres pour l’expérimenter : on peut se créer soi-même des moments de bien-être, et donc ressentir du plaisir. Une autre bonne nouvelle, c’est que les petits plaisirs quotidiens fonctionnent aussi bien que les grands pour nous garder motivés. Et là … pas vraiment de limite, vous pouvez être aussi créatifs que vous le souhaitez, à condition de vous faire du bien ! 

Du plaisir à tous les niveaux 

En premier lieu, prenez soin de votre environnement de travail : personnalisez votre bureau si c’est possible, et créez-vous un endroit où vous vous sentez bien. Ensuite, n’hésitez pas à vous fixer vos propres objectifs quotidiens : avoir réalisé ce que vous vous étiez fixé va vous procurer une sensation de réussite qui va vous permettre de vous épanouir dans la réalisation de votre travail. Pensez aussi à vous aménager des moments « hors temps » pour décompresser et revenir à la tâche plus concentré et plus motivé : un bon thé chaud amené de la maison, un déjeuner avec une amie ou un collègue que vous appréciez, une heure de sport sur le temps de midi… 

Plaisir d’une pause, plaisir du travail (bien) accompli, plaisir d’avoir pu (su) influencer une situation, … quelle que soit votre source de plaisir, prenez conscience de tous ces moments petits et grands que la vie vous offre et où vous vous sentez bien, et … savourez-les ! 


*cf. article de Laurent Favre in « Le Temps » du 13 octobre 2016

Nos experts
Electronique / Electrotechnique
5 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
9 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
40 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
68 abonnés
S'abonner