Conseils
En recherche d'emploi : les 5 erreurs à ne pas commettre

On dit que le marché de l’emploi se porte bien, que les offres n’ont jamais été aussi nombreuses, et le taux de chômage est franchement bas. Pourtant rechercher un nouvel emploi n’est pas si simple que ça, et vous êtes nombreux à faire quelques erreurs qui allongent drastiquement votre temps de retour à l’emploi…

1. Ne pas avoir clairement défini votre projet professionnel 

Si vous êtes « ouvert à tous types d’opportunités », vous ne savez du coup pas très précisément ce que vous recherchez et vous partez dans tous les sens. Alors, prenez du recul sur votre parcours et surtout sur vos réelles envies d’objectif professionnel, cela vous permettra de définir au mieux votre prochain poste. Vous pouvez opter pour 2 intitulés de fonction dans la mesure où il y a une logique (= un univers commun et complémentaire) dans ces 2 objectifs. Exemple : Chargé de communication et de marketing digital 

Pour aller plus loin : Ce qu'il faut savoir avant de préparer son CV.

2. Reprendre toujours les mêmes supports

Ce qui fonctionnait il y a 5 ou 10 ans n’est plus forcément adapté aujourd’hui… Vous ne pouvez pas reprendre votre CV dans l’état dans lequel il était il y a plusieurs années et y rajouter simplement votre dernière expérience. Les recruteurs sont exigeants, les candidats leur offrent des dossiers de postulation de grande qualité et vous ne pouvez donc pas « faire dans l’à peu-près »… Rejoignez une association ou faites-vous accompagner par un Job Coach de bonne réputation pour revoir vos principaux supports (CV, lettre de motivation, profil LinkedIn) et vous aider à définir une stratégie de recherche personnalisée et adaptée à votre métier. L’objectif est de vous démarquer d’emblée des autres candidats, l’investissement en vaut la peine puisque vous gagnerez en temps et en efficacité. 

Et au fait, connaissez-vous les différences capitales entre un CV et un profil LinkedIn ?  CV vs profil LinkedIn : quelles différences ?

3. Ne faire que des réponses à annonces

Evidemment, si annonce d’emploi il y a, vous savez que potentiellement il y a un besoin concret et un poste ouvert. Ceci étant, les entreprises sont nombreuses à publier des offres alors même que le poste est déjà pourvu en interne… Et bien sûr, une annonce est le moyen le plus sûr de vous mettre directement en concurrence avec les candidatures locales.

Alors, oui, répondez aux offres, mais cela ne doit pas représenter plus de 15 ou 20% de vos démarches, sinon vous passerez à côté de toutes les autres opportunités d’emploi. 

Visez donc également des candidatures spontanées ciblées, rendez vous à certains forums, conférences, after works et autres salons professionnels, osez vous rapprocher (ou suivez tout simplement) sur LinkedIn les RH des entreprises convoitées, les consultants de certains cabinets de recrutement, les Job Coachs qui relaient quotidiennement les offres de leur réseau, etc. 

Ayez également le réflexe de vous rapprocher de votre école pour être certain de figurer dans le réseau Alumni, réseau que sollicitent certains cabinets de recrutement ou dans lequel sont diffusées des opportunités d’emploi. 

A lire : Comment utiliser son réseau pour optimiser sa recherche d'emploi

4. Ne pas soigner votre présence sur les réseaux sociaux 

Si vous devez n’en choisir qu’1, optez pour LinkedIn. C’est LE réseau professionnel par excellence dans lequel vous pouvez faire une véritable veille économique et avoir connaissance de nombreuses offres d’emploi qui ne seront pas systématiquement relayer sur d’autres supports. C’est aussi LE réseau à privilégier pour réseauter, c’est-à-dire vous mettre en relation avec des professionnels du recrutement, mais également des professionnels de votre secteur d’activité et de votre domaine d’expertise. Encore faut-il que votre profil LinkedIn donne envie… Alors, vérifiez que votre page soit particulièrement soignée, complète et percutante ! 

De plus, il est également fondamental d’être visible et actif sur LinkedIn pour « sortir du lot », alors voyez vite les bonnes pratiques à adopter. 

Lisez cet article pour vous y aider : Vous avez un profil LinkedIn mais aucun recruteur ne vous contacte?

5. Ne pas afficher le bon état d’esprit

Je ne vais certainement pas vous dire qu’être au chômage est la plus facile des situations. Mais je connais peu de gens qui ne l’ont jamais été ou qui ne le seront jamais… Par contre, ceux qui restent le moins longtemps au chômage sont souvent ceux qui voient le « verre à moitié plein » plutôt qu’à moitié vide ! Voyez donc cette période de votre vie comme une étape, et non comme une épreuve. C’est souvent la période (idéale !) pour redéfinir vos priorités, prendre conscience de vos atouts et vous reconcentrer sur vos valeurs. Alors oui, vous êtes peut-être trop jeune, trop vieux, trop peu qualifié, trop frontalier, etc. mais vous avez tous VOTRE valeur ajoutée et c’est bien elle que vous devez mettre en exergue dans votre état d’esprit et dans vos différentes démarches. Et surtout, sortez de votre isolement, c’est l’action clé pour vous sentir mieux et pour rebondir plus efficacement. 

Comment rester motivé quand on est en recherche d'emploi

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
22 abonnés
S'abonner
Vêtements / Textile
27 abonnés
S'abonner
Enseignement
33 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
25 abonnés
S'abonner