Conseils
Je commence un nouvel emploi. Quand mettre à jour mon profil LinkedIn ?

Bravo, vous venez de signer votre nouveau contrat de travail ! Vous êtes soulagé et très fier, et vous auriez presque envie de le dire à la terre entière. Mais un moment de réflexion s’impose quand même avant de faire savoir votre nouvelle situation professionnelle à tout votre réseau… Ainsi, vous devez vous demander à partir de quand vous devez réellement actualiser votre profil LinkedIn. Est-ce judicieux de le mettre à jour dès la signature du contrat ? Dès votre premier jour de travail ? Ou bien d’attendre la fin de votre temps d’essai ?

En effet, lorsque vous mettrez à jour votre profil, gardez bien à l’esprit que LinkedIn va prévenir votre réseau puisque cette nouvelle apparaîtra dans le fil d’actualité de vos contacts. Ils recevront alors une notification, certains prendront la peine de vous féliciter, voire reprendront contact avec vous pour en savoir davantage. Evitez donc d’avoir à regretter d’actualiser votre profil trop tôt…

Cas n°1 : dès la signature de votre contrat 

Vous ne commencez que dans quelques semaines, mais vous décidez d’ores et déjà de revoir votre profil. Si vous êtes encore en poste et avez un délai de congé à effectuer, je vous conseille clairement d’attendre de terminer complètement votre contrat chez votre employeur actuel. La discrétion est plutôt à recommander tant que vous êtes encore en préavis. Rien ne vous empêche en revanche de publier un post lors de votre dernière semaine d’emploi pour remercier vos collègues et votre supérieur hiérarchique, et pour leur exprimer notamment votre gratitude durant toutes ces années de collaboration. Je considère que cela renvoie d’ailleurs à une attitude très professionnelle. 

Si vous êtes au chômage, vous pourriez souhaiter vous projeter déjà dans votre future nouvelle fonction et l’annoncer d’emblée. Et pourquoi pas après tout ? Mais je reste convaincue que même dans ce cas là, la prudence reste préférable, surtout dans le contexte économique incertain que nous vivons à l’heure actuelle. Imaginez qu’entre temps, vous ayez une autre proposition plus intéressante, ou que votre nouvel employeur repousse ou annule votre embauche… Je conseille donc à priori d’attendre au moins votre premier jour d’emploi.

Cas n°2 : dès votre premier jour (ou semaine) de travail 

Si vous êtes d’un tempérament enthousiaste et que vous souhaitez faire savoir votre nouvel emploi dès le début de votre contrat, faites-le ! Dans un sens, cela montre que vous êtes pleinement investi dans votre nouvelle fonction et que vous êtes (presque) certain de savoir que vous allez convenir et vous plaire dans cette nouvelle entreprise. Vous pouvez également rédiger un nouveau post sur LinkedIn durant cette première semaine chez votre nouvel employeur pour partager à votre réseau votre nouveau défi professionnel. D’ailleurs, si votre fonction à visée commerciale implique d’utiliser le réseau LinkedIn comme un outil de travail en y identifiant des contacts d’affaires, je conseille alors de mettre à jour votre titre. Prévoyez également d’inclure d’emblée dans la rubrique Expériences une présentation de l’entreprise, les grandes lignes de votre rôle et vos coordonnées de contact. 

Mais alors que faire si votre temps d’essai n’est pas concluant ? Si vous savez tirer les enseignements de cette courte expérience et analyser les raisons objectives de cette décision, le problème n’en est plus un. En étant à votre aise avec cette situation, vous saurez justifier la période face un recruteur. En revanche, cela peut clairement être compliquée à expliquer si vous avez du mal à assumer la nouvelle… 

Si vous avez un profil junior, cela sera plus facile à justifier que si vous avez un profil senior ou de cadre dirigeant. Ainsi, en fonction de votre situation, je vous conseille de réfléchir à 2 fois avant de mettre à jour d’emblée votre profil durant cette période d’essai.

Cas n°3 : à la fin de votre temps d’essai 

Attendre la fin de votre temps d’essai pour changer votre profil est souhaitable si vous n’êtes pas complètement certain de votre choix professionnel et/ou des conditions réelles de votre nouveau poste. Dans le contexte d’emploi actuel, on peut vite être tenté d’accepter un emploi “par dépit”. Cela peut donc clairement valoir la peine d’attendre la fin de la période d’essai pour confirmer (ou pas !) votre nouvelle fonction. Car si c’est vous qui souhaitez quitter votre employeur, il ne sera pas forcément judicieux de faire figurer ces quelques semaines d’expérience dans la rubrique dédiée.

En bref

Au regard de votre situation, ce changement dans votre profil doit se réfléchir un minimum. 

Si vous êtes d’un naturel enthousiaste et qu’il n’y a pas de risque réel, osez actualiser votre profil LinkedIn assez tôt. Si vous considérez que votre premier jour de travail est aussi LE jour J pour cette mise à jour, fiez-vous à votre instinct et faites-le donc savoir à ce moment-là, surtout si LinkedIn fait partie de vos outils professionnels quotidiens. 

Si, au contraire, votre position et votre caractère prudent vous font attendre la fin de votre temps d’essai, soyez à l’aise avec cela. 

Comme dans toute décision, prendre parfois son temps et agir seulement lorsqu’on sent le moment opportun, est sans doute la meilleure attitude à adopter.

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
43 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
17 abonnés
S'abonner
Vêtements / Textile
27 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
76 abonnés
S'abonner