Conseils
Candidats : comment sortir du lot sur LinkedIn ?

Chaque jour, je reçois des demandes de connexion sur LinkedIn, en grande partie émanant de profils en recherche d’emploi ou à l’écoute du marché. Mais 8 fois sur 10, je constate que le profil est soit très incomplet, soit mal structuré et donc peu engageant auprès d’un recruteur potentiel. Pourtant, rares sont les profils qui peuvent aujourd’hui faire l’impasse sur le réseau LinkedIn dans le cadre d’une recherche d’emploi. D’ailleurs, tous les recruteurs que je connais utilisent LinkedIn pour repérer des candidats. Aussi, avoir un profil bien renseigné selon l’algorithme LinkedIn est devenu indispensable. Mais que cela signifie-t-il exactement ? Comment faire pour avoir un profil complet et structuré ? Et ensuite comment donner envie à un recruteur de vous contacter vous plutôt qu’un autre candidat ? 

1- Votre titre 

Votre titre sur LinkedIn est clairement essentiel dans votre description pour inciter le recruteur à cliquer sur votre profil. En effet, c’est ce que l’on voit en tout premier. Par défaut, il y est inscrit votre fonction actuelle et le nom de votre employeur. Malheureusement, très souvent, le candidat sans emploi va indiquer “en recherche active”… Or, il n’est pas du tout opportun de noter ce statut, car je ne le répèterai jamais assez, mais LinkedIn fonctionne avant tout sur les mots-clés. Ainsi, “en recherche active” n’est pas du tout un mot-clé qu’indiquera le recruteur pour repérer un candidat idéal. Au contraire, le titre de votre profil doit l’informer sur votre fonction, votre niveau de responsabilité et les secteurs d’activité visés. Exemple : “Chef de projet R&D – chimie / pharmacie / cosmétique” sera nettement plus complet, plus clair et plus engageant que “Chargé de projets en recherche active” 

2- Votre photo 

Votre photo sur votre compte LinkedIn augmente clairement vos chances d’être consulté. Un profil sans photo peut vite laisser penser que vous avez quelque chose à cacher… Choisissez donc une photo où l’on voit bien votre visage, avec un regard droit et un sourire engageant. L’arrière-plan sera idéalement neutre et sa couleur devra mettre en valeur vos cheveux et votre visage. Personnellement, je n’apprécie guère un arrière-plan noir corbeau si vous êtes déjà brun(e). Bref, montrez-vous sous votre meilleur jour, puisque c’est votre première image sur LinkedIn. 

3- Votre rubrique Infos 

Cette rubrique est presque systématiquement négligée par les candidats. Souvent vous ne savez pas quoi y rédiger, et vous hésitez à y voir la réelle valeur ajoutée, puisque l’on a juste en dessous le descriptif de vos expériences professionnelles. Pourtant, 2.000 caractères sont disponibles dans cette rubrique (espaces compris) qui est également incontournable pour votre référencement. En identifiant bien les principaux mots-clés que vous devez y faire figurer, vous rédigerez une synthèse de vos compétences spécifiques, quelques réalisations majeures et mettrez en exergue vos atouts pour le poste visé. Pour trouver les mots-clés les plus pertinents qu’un recruteur utilisera, repérez-les dans les annonces d’emplois. Vous remarquerez ainsi ceux qui reviennent les plus souvent, et s’ils y sont employés plutôt en français ou en anglais. Il ne vous restera plus qu’à reprendre ces mêmes mots et expressions en veillant toutefois à rendre cette rubrique personnalisée au regard de votre parcours et de votre objectif de poste. 

4- Vos Rubriques Expériences & Compétences

Là aussi, vous veillerez à noter les mots-clés les plus significatifs au regard des emplois occupés. N’hésitez pas à préciser l’intitulé de votre fonction en anglais même si le descriptif de vos expériences est rédigé en français. Pour illustrer la rubrique suivante dédiée aux compétences, reprenez vos principales compétences clés puis faites les valider par votre réseau professionnel. Il faut absolument avoir le réflexe de solliciter vos contacts, car rares sont ceux qui pensent à le faire spontanément ! Cela permet de faire valoir votre savoir-faire en contexte professionnel, ce qui engagera là aussi un recruteur à vous contacter à l’instar du profil qui n’a pas (ou très peu) de compétences validées. Veillez aux 3 premières compétences qui apparaissent d’emblée à l’écran ! Dans l’idéal, il faut que ce soit les compétences les plus révélatrices de votre parcours et surtout de votre objectif de poste. N’hésitez donc pas à changer leur ordre d’apparition. 

5- Vos recommandations

Les recommandations sur LinkedIn apportent une très sérieuse légitimité à votre profil. C’est pourquoi le recruteur va chercher à savoir si plusieurs de vos contacts professionnels se portent garants de vos expériences et des compétences que vous énoncez. Elles doivent être rédigées en priorité par un ancien responsable hiérarchique, un client, un collègue, une assistante (si vous êtes manager). Pour obtenir des recommandations qui seront complémentaires les unes des autres, rappelez à votre contact l’expérience partagée que vous souhaiteriez qu’il évoque en particulier. Ainsi, votre référent parlera surtout d’un projet de collaboration et de vos compétences techniques par exemple, quand un autre évoquera davantage vos qualités personnelles (capacité à respecter les délais, votre esprit d’équipe, votre style de management, etc.). Lorsque vous avez un parcours confirmé, cela peut vite sembler presque « louche » que personne ne vous ait rédigé la moindre recommandation... Outre une sérieuse légitimité, sachez qu’avoir des recommandations améliore aussi votre visibilité selon l’algorithme défini par LinkedIn. Bref, plus aucune raison de vous en priver !! 

6- Votre activité sur LinkedIn

Avoir un profil complet et structuré ne suffit pas : ce n’est là que la première étape de votre investissement sur LinkedIn. Il faut ensuite concentrer vos efforts pour entrer en relation avec des contacts pertinents dans le métier et le secteur d’activité qui vous intéressent. Commencez bien par regarder les contacts de votre propre réseau, ça fait vite déjà beaucoup de monde. Pensez à rejoindre des groupes spécifiques aux domaines visés, groupes que vous pouvez d’ailleurs découvrir à travers ceux que votre réseau suit déjà. L’objectif est ensuite de participer à certaines discussions, à partager de l’information, à rédiger des commentaires constructifs, à poser des questions, etc. C’est bien la somme de tout ce travail qui viendra augmenter votre visibilité, qui vous fera sortir du lot et qui incitera donc un recruteur à prendre contact avec vous. 

Notez la dernière nouveauté de LinkedIn : Obtenez la mention #OpenToWork sur votre photo de profil, si vous décidez de faire savoir aux recruteurs que vous êtes à l’écoute du marché et que vous êtes disponible rapidement. Cela permet ainsi de partager vos préférences en matière d’emploi avec votre réseau. 


 

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
43 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
19 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
57 abonnés
S'abonner
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner