Conseils
Et si un robot vous piquait votre job ?

Depuis plusieurs années, la robotique et la domotique envahissent notre sphère privée et professionnelle. On compte déjà plus de 1.4 millions de robots industriels dans le monde. Les nouvelles technologies touchent tous les types d’emploi, des plus manuels aux jobs intellectuels, mais ce développement galopant des outils technologiques et robotiques dans la sphère professionnelle, n’est-il pas en train de se faire de manière irréversible aux dépens de l’Homme ? La question se pose de savoir si les robots vont remplacer l’homme au travail et devenir une menace pour l’emploi, ou devenir des partenaires sur lesquels il faudra compter ?

Laetitia Kulak profile picture Rédigé par Laetitia Kulak

Selon une étude menée par Moshe Vardi (Directeur de l'Institute for Information Technology), des millions d’emplois dans le monde pourrait être menacés. Les postes répétitifs sans valeur ajoutée, pourraient être remplacés par un robot. La robotisation de l’entreprise n’est plus un mythe avec de plus en plus de secteurs (industriel, pharmaceutique, agro-alimentaire, automobile…) qui font appel à des robots pour développer leur croissance et améliorer leur productivité. Une enquête de la RTS , montrait que seulement 34% des suisses en 2018 estimaient déjà que leurs tâches ne pourraient en aucun cas être effectuées par une machine intelligente.

Jusqu’à quel point la robotisation va-t-elle se développer dans notre société ? Est-elle destructrice d’emplois ou transformatrice et créatrice de nouveaux emplois ? L’éducation scolaire ou la formation continue actuelles, sont-elles adaptées à l’évolution économique et technologique ?

Les critiques et les questionnements à l’encontre de la robotisation de la société sont omniprésents, mais en allant plus loin, on constate que les industries technologiques, numériques et robotiques sont celles qui recrutent le plus et sont créatrices d’emplois. C’est une transformation de nos modèles d’affaires qui s’opère, avec un repositionnement des salariés sur de nouvelles formes d’emplois demandant de nouvelles compétences. Les robots remplacent l’humain dans les entreprises, mais de façon insignifiante au regard du nombre et de la diversité des emplois dans les entreprises. 

Cette révolution industrielle 4.0, dont l’IA est le principal moteur va créer plus de nouveaux emplois qu’elle va en supprimer ! En effet, les robots dotés d’intelligence artificielle feront les jobs routiniers pour lesquels nous n’avions pas envie de nous lever le matin, et réaliseront un travail à faible valeur ajoutée qui ne nous excitent plus. Cela va nous permettre de nous focaliser essentiellement sur des tâches plus intéressantes et développer en parallèle des compétences humaines plus transversales et plus sociales. La formation tout au long de sa vie professionnelle pour développer ces compétences, sera l’une des clés pour être employable (exemple des métiers bancaires qui avec l’arrivée de l’informatique et du numérique ont évolué vers des activités orientées sur le conseil à la clientèle, avec un transfert des compétences internes) Cela permet de se spécialiser, d’être plus agile et plus créatif et se doter de compétences que les robots n’auront jamais ! La technologie est tout bénéfice si les machines prennent le relais de tâches administratives, laissant aux salariés plus de temps et de liberté pour se concentrer sur des tâches plus stratégiques et créatrices de valeur, pour eux et pour l’entreprise. Les robots permettent en fait aux travailleurs de développer leur cerveau !

L’intelligence artificielle modifiera profondément notre manière de travailler dans les années à venir, mais ne rendra pas pour autant l’homme inutile ! Au contraire, elle lui permettra de se doter de compétences sociales et humaines plus profondes ou l’homme l’emportera toujours sur la machine. Arrêtons donc d’avoir peur des robots ! Développons des compétences futures pour faire face sans aucune crainte aux métiers d’avenir, soyons flexibles et agiles pour être employable, et laissons aux machines les tâches ennuyeuses et répétitives. 

Alors, vous êtes toujours convaincus que les robots vont vous piquer votre job ? 

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
47 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
56 abonnés
S'abonner
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
23 abonnés
S'abonner