Conseils
Comment préparer un entretien téléphonique

L’entretien téléphonique en guise d’étape de pré-sélection est de plus en plus pratiqué par les recruteurs. Quel est le but d’un entretien téléphonique pour un recruteur ? Est-ce un entretien qu’il faut préparer aussi bien que le traditionnel entretien en face à face et si oui, comment se préparer à cet exercice ? 

Pauline Tabet profile picture Rédigé par Pauline Tabet

Côté recruteur : à quoi sert un entretien téléphonique

Pour le recruteur, l'entretien téléphonique sert à valider une candidature a priori déjà jugée intéressante à la lecture du dossier. Valider une candidature c'est donc confirmer quelques éléments clés. Cela peut varier selon les cas, mais cela veut dire, vérifier un délai de congé, une mobilité géographique ou une compétence technique indispensable. Le recruteur aura donc des questions précises à vous poser. 

Recevoir une demande d’entretien téléphonique suite à une postulation est donc plutôt une bonne nouvelle et surtout une occasion pour vous de faire pencher la balance du bon côté et de décrocher un premier entretien. 

Répondre ou ne pas répondre

L’entretien par téléphone n’est pas un exercice facile car il ne donne pas droit à l’hésitation et il peut faire pencher votre candidature du bon ou du mauvais côté en quelques minutes. 

Rien ne vous oblige à être disponible en tout temps par téléphone. Un appel peut mal tomber. Si vous être à la caisse du supermarché ou que vous n’avez pas un bon réseau, ce ne sont pas des conditions idéales pour répondre à un entretien téléphonique. Le mieux est donc de prendre la main sur le choix de la date de l’entretien téléphonique afin de mettre toutes les chances de votre côté. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous: 

  • Vous laissez partir sur votre répondeur les appels provenant de numéros inconnus. Ainsi le recruteur vous laissera un message et vous pourrez le rappeler dans les meilleures conditions pour vous ou pour fixer une nouvelle date.  Attention cependant au message d’accueil de votre répondre. En période de recherche d’emploi, on reste sérieux dans l’annonce. Privilégiez cette option si vous avez plusieurs postulations en cours en même temps car ce n’est pas facile d’avoir la liste en tête.
  • Vous répondez à l’appel du recruteur : après l’avoir remercié, dites-lui que vous n’êtes pas en mesure de lui répondre aisément et proposez-lui le bon moment pour vous. Le recruteur comprendra très bien et ne vous en tiendra pas rigueur.  Attention : proposez-lui une date très proche dans le temps, idéalement le jour même ou le lendemain. Il faut toujours battre le fer pendant qu’il est chaud. Beaucoup d’autres candidats sont à la porte pour prendre votre place. NB : si vous avez pris le risque de répondre c’est parce que vous être certain de bien connaître vos postulations en cours. Il ne faudrait pas que le recruteur ait l’impression que vous ne savez pas de quoi il s’agit lors de son appel. 

Comment se préparer 

Puisqu’il ne s’agit pas d’un entretien « classique », est-il nécessaire de préparer un entretien téléphonique ? Naturellement oui mais dans ce cas précis, vous aurez peu de temps devant vous alors munissez-vous au minimum de votre CV et de l’offre d’emploi. Comme vous l’avez certainement fait au moment de postuler, remémorez-vous (en les notant sur une feuille par exemple) les informations clés sur l’entreprise qui recrute comme son secteur d’activité, sa taille, sa localisation. 

Souriez, vous êtes écouté

  • Soyez ponctuel au rendez-vous. Privilégiez un endroit calme où vous n’êtes pas susceptible d’être dérangé et ayez du temps devant vous. Normalement, un entretien téléphonique ne doit pas durer plus de 15 à 20 minutes mais mieux vaut ne pas être stressé par la montre si cela doit durer.
  • Pensez à ne pas parler trop vite afin que votre diction soit claire. Le recruteur ne pourra pas voir votre sourire mais il doit pouvoir l’entendre dans votre intonation. 
  • Laissez votre interlocuteur terminer sa question avant d’y répondre. Soyez aussi clair et précis que possible dans vos réponses en faisant des phrase courtes. Ne partez pas dans le détail. Faites comprendre au recruteur que vous lui en direz plus lors de l’entretien en face à face. 

Savoir conclure 

Lorsque le recruteur sonnera la fin de la conversation, n’oubliez pas de le remercier de son intérêt et de lui faire part de votre souhait de poursuivre la discussion lors d’un rendez-vous. Vous pouvez même lui demander des informations quant à la suite du processus et les prochaines différentes étapes.  

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
14 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
11 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
71 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
41 abonnés
S'abonner