Conseils
Les 5 conseils clés pour réussir votre reconversion professionnelle

Vous êtes nombreux à vouloir donner un nouveau sens à votre vie en entamant une reconversion professionnelle. Mais cette décision peut être lourde de conséquence au niveau personnel et parfois (souvent) au niveau financier. Alors, pour être certain de votre choix et optimiser vos chances de réussite, il faut mener un vrai travail de réflexion, mûrir votre décision et vous donner les moyens d’atteindre votre nouvel objectif.

Voici donc mes 5 principaux conseils pour réussir votre reconversion professionnelle : 

1- Faire le point sur vos aspirations et sur votre parcours professionnel 

Si vous vous interrogez sur une éventuelle reconversion professionnelle, c’est que votre situation professionnelle ne vous correspond plus ou que vous n’avez plus de plaisir dans votre travail actuel. Cette absence de plaisir, cette perte de sens, parfois un manque accru de reconnaissance, ou encore une relation toxique avec l’un de vos collègues peut vous conduire jusqu’au burn-out, alors même que votre profession correspond bien à vos aspirations profondes. Dans ce cas, prenez du recul, interrogez-vous, prenez le temps nécessaire pour vous reconstruire psychologiquement (avec un professionnel spécialisé), puis donnez-vous les moyens de changer d’employeur. 

Si c’est vraiment votre métier qui ne vous correspond plus, effectuer un bilan de compétences semble être incontournable pour y voir plus clair sur vous-même, pour vous conforter sur vos choix et vous aider à changer de cap. 

NB : Dans tous les cas, une reconversion réussie passe par un projet professionnel bien défini. 

2- Evaluer les risques 

Pour vous aider à prendre la bonne décision et mettre de côté un maximum de vos doutes, il est nécessaire d’évaluer votre futur équilibre vie professionnelle/vie privée, les éventuels coûts induits par votre projet, le niveau de rémunération auquel vous pourrez prétendre. Souvent, au moins dans les débuts, il faut vous préparer à vivre avec moins de revenus. 

Ne laissez rien au hasard, il y aura forcément des impacts majeurs dans votre quotidien. Prendre le moins de risque possible grâce à une sérieuse analyse, c’est aussi vous permettre d’être en confiance pour mener au mieux votre projet et avoir plus de sérénité au regard de tous les changements associés. Envisager un congé sabbatique avec votre employeur actuel est une option intéressante pour lever certains doutes ou limiter encore les risques à prendre. 

NB : Dans tous les cas, vous devez vérifier que votre nouvel objectif professionnel est atteignable et réalisable. 

3- Vous renseigner à différents niveaux 

Avant de vous lancer, avant de prendre une décision souvent radicale pour vous et votre entourage, prenez donc le temps de rencontrer des personnes qui ont réussi leur projet de reconversion professionnelle, si possible dans le même domaine que celui que vous visez. Vous pourrez ainsi leur poser des questions sur les potentielles difficultés rencontrées et obtenir un maximum de conseils pragmatiques. Rendez vous dans les salons professionnels spécialisés et en lien avec le secteur convoité, consultez les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) du canton dans lequel vous vivez/exercez, visitez des pépinières d’entreprises et des espaces de coworking. 

Ces conseils sont valables aussi bien pour élaborer votre nouveau plan de carrière, que pour vous préparer à établir une étude de marché et à réaliser votre business plan si vous souhaitez vous lancer dans un projet de création d’entreprise. 

NB : La rencontre avec différents types d’interlocuteurs (professionnels du secteur visé, conseillers en création d’entreprise, chefs d’entreprise, etc.) est une étape pragmatique essentielle pour vous nourrir de conseils variés et vous aider à orienter vos analyses. 

4- Vous former 

Une reconversion implique par ailleurs très souvent la nécessité de se former. Là aussi, les professionnels du secteur visé pourront vous renseigner. Sinon sollicitez des avis par le biais des réseaux professionnels (LinkedIn en tête) et en interrogeant des recruteurs. 

S’il s’agit de vous mettre à votre compte, trouver des clients vous obligera à mettre en exergue vos qualités commerciales, ainsi que vos capacités de communication écrite et orale. Là aussi, renseignez-vous bien et formez-vous si besoin est. 

NB : Dans tous les cas, donnez-vous les moyens d’acquérir les connaissances requises pour optimiser et réussir votre reconversion professionnelle. 

5- Vous lancer et convaincre les recruteurs 

Si vous postulez comme salarié, la majorité des employeurs seront plutôt surpris de rencontrer un candidat en reconversion. Il va donc falloir les convaincre. Gardez bien à l’esprit votre motivation animée par votre passion, ainsi que la transversalité de vos compétences. 

Vous débutez dans un nouveau secteur ou un nouveau métier certes, mais vous n’êtes pas strictement débutant ! Ainsi, de nombreuses compétences sont parfaitement transférables, encore faut-il en avoir conscience et savoir les faire valoir. 

Faites vous donc accompagner par un Coach Emploi si nécessaire : il saura vous aider à être objectif et convaincant, que ce soit à l’écrit (Cv, lettre de motivation, profil LinkedIn) ou à l’oral (entretien d’embauche). Attendez-vous à devoir expliciter très clairement les raisons de votre choix et vos atouts (acquisition de nouvelles connaissances, compétences transférables, qualités essentielles, etc.). 

NB : Dans tous les cas, la démarche de reconversion professionnelle est si spécifique que vous devrez apprendre à adapter vos outils de recherche et revoir votre pitch lorsque vous aurez à vous présenter. 

En bref

Votre objectif est d’identifier une activité cohérente avec ce qui vous anime vraiment. Le processus de reconversion professionnelle demande toujours du temps et de l’investissement, mais lorsque l’objectif est atteint, vous le vivrez comme une renaissance. 

Prendre en compte le point de vue de plusieurs professionnels est capital. En revanche, ayez davantage de recul sur l’avis mitigé de votre entourage : lorsqu’une personne vous dit qu’une chose est impossible à faire, dites vous bien qu’elle parle de ses limites et non des vôtres ! 

Ne cessez jamais de croire en vous et en votre réussite. Dans le pire des cas, si votre nouveau projet n’aboutissait pas comme vous le vouliez, vous pourrez toujours revenir vers votre métier initial.

Nos experts
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner
Santé
25 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
56 abonnés
S'abonner
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner