Conseils
En 2019, tous recrutés par un chatbot ?

Connaissez-vous les chatbots ? Il ne s’agit pas de jeux ou de vidéos de chats via le web, mais d’agents conversationnels de plus en plus présents dans la sphère du recrutement. Ils deviendront sans aucun doute un usage courant de pré-sélection dans les grands groupes internationaux présents en Suisse.

Laetitia Kulak profile picture Rédigé par Laetitia Kulak

Le mot chatbot est né de la contraction entre le «chat» (pour chater/discuter en ligne en anglais) et «bot» (pour robot). Les chatbots utilisés en premier lieu pour le e-commerce et les relations clients, servent à capter les messages envoyés par l’utilisateur, analyser la sémantique des mots et répondre à l’internaute. Tout le monde utilise aujourd’hui des chatbots au quotidien, que ce soit pour commander une pizza, rechercher des horaires et réserver une place de ciné, ou plus simplement accompagner et favoriser une expérience utilisateur attractive ! Envoyer un message par chatbot est plus facile, plus rapide et plus naturel que d’utiliser le mail ou le téléphone pour tomber sur le répondeur. Alors pourquoi ne pas utiliser ce système qui fonctionne et qui a fait ses preuves, dans le monde du recrutement comme chez Vinci, l’Oréal, Adecco ou Mazars France.

Dans le recrutement, les RH ne confieront pas au chatbot, la charge de faire passer les entretiens d'embauche ou de prendre la décision finale dans le processus. L’intelligence artificielle (IA) aujourd’hui, telle qu’on la connait, est encore très loin de donner des résultats satisfaisants ! Mais le chatbot, permet de favoriser l'expérience candidat, valoriser l'image employeur comme vitrine d’une société moderne, innovante et agile (dès l’offre d’emploi le candidat a déjà une bonne idée sur la culture d’entreprise et l’esprit de la société dans laquelle il s’apprête à postuler). 


Alors concrètement comme cela fonctionne côté candidat ? 


Pour le candidat, le Chat en direct, est un premier contact plus humanisé avec la société qu’un simple formulaire en Pdf ou en menu déroulant via le site carrière. L’échange par chatbot est plus interactif, plus agile et plus naturel qu’une candidature basique et traditionnelle envoyée par email ! Cette première approche conversationnelle permet au candidat de vérifier s’il est “compatible” avec la culture de l’entreprise. L’expérience se trouve améliorée par le biais de questions filtres, qui permettent de diriger automatiquement vers des postes en accord avec le profil du candidat et fournir de nombreuses informations sur la société. Si le test est concluant, le candidat peut, selon les entreprises, laisser ses coordonnées pour un entretien en face à face avec le recruteur ou le consultant en charge du poste à pourvoir. 

La seconde partie du process de recrutement est alors enclenchée. Pour cette partie les chatbots ne remplacement pas encore l’humain ! Même si la technologie va évoluer, le système conversationnel n’est pas encore en mesure d’évaluer les compétences dites soft skills d’un candidat. Pour les RH, recruteurs ou tout simplement pour les candidats réfractaires, ont est encore très loin d’une déshumanisation du recrutement ! 

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
53 abonnés
S'abonner
Electronique / Electrotechnique
5 abonnés
S'abonner
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
11 abonnés
S'abonner