Conseils
Faut-il répondre aux sollicitations professionnelles durant les vacances ?

La loi impose à l’employeur d’octroyer un minimum de 4 semaines de vacances par an à ses collaborateurs (5 semaines pour les jeunes de moins de 20 ans), dont 2 semaines consécutives. L’objectif est de permettre aux salariés de se reposer afin d’éviter qu’ils ne s’épuisent. Si les conditions physiques de travail ont été bien améliorées depuis la période où la loi a été rédigée, le surmenage intellectuel est aujourd’hui un problème de société important. La notion de repos nécessaire reste donc plus que jamais d’actualité. Dans ce contexte, que faire des appels et messages électroniques professionnels qui arrivent pendant les vacances ?

Patricia Luthy profile picture Rédigé par Patricia Luthy

Entre le refus total de communiquer avec l’employeur et les vacances qui s’apparentent à du home office déguisé (même si votre bureau provisoire se situe sur une plage idyllique), il s’agit de trouver la bonne mesure.  

Pour commencer, répondez à la question suivante : 

Vos compétences, votre savoir, votre expertise sont-ils réellement nécessaires à l’entreprise pendant votre période de repos ? 

La taille de l’entreprise et la fonction que vous y occupez sont en principe deux éléments déterminants pour répondre. En effet, plus une entreprise est petite, moins il y a de chances pour que d’autres salariés puissent vous remplacer. Par ailleurs, certaines compétences spécifiques sont parfois effectivement uniques à un moment donné, même dans les plus grandes entreprises (par exemple, expertise pointue dans un domaine ou un projet particulier, ou compétence linguistique dans la langue d’un client important). 

Si vous avez répondu « non », vous pouvez directement sauter aux points 1 et 2 ci-dessous, et profiter de vos vacances sereinement ! Si nécessaire, mettez-vous à l’aise en vous souvenant que certaines grandes entreprises ont même décidé d’interdire l’accès aux outils professionnels pendant les congés. 

Si vous avez répondu « oui », vous faites peut-être partie de la minorité de personnes qu’il est justifié de solliciter pendant leurs vacances. Mais vous avez peut-être également répondu « oui » car vous angoissez à l’idée de ne pas savoir ce qui se passe pendant votre absence ou vous vous inquiétez de la supposée masse de travail que vous allez trouver à votre retour. Si l’idée d’une vraie coupure est pour vous une source de stress plus importante que le fait de rester connecté(e), mieux vaut en tenir compte et consacrer un temps à votre travail pendant vos vacances. Attention toutefois à limiter volontairement ce temps de travail. Et ne vous y trompez pas : contrairement à une idée répandue, il ne s’agit pas là de professionnalisme, mais plutôt d’un signe qui doit vous alerter sur une potentielle dépendance inadéquate à votre travail. 

Quoi qu’il en soit, si vous devez (ou si vous décidez de) rester en lien avec votre entreprise pendant vos congés, ne négligez pas les envies et les attentes de votre entourage. Si vous passez des vacances en famille, ou avec des amis ou même avec des compagnons de voyage rassemblés par une passion commune, il existe de grandes chances pour que ces personnes comptent d’une manière ou d’une autre sur votre présence. Si vous passez votre journée au téléphone ou sur votre ordinateur, la frustration et l’agacement peuvent rapidement devenir source de tensions, voire dégénérer en conflit. Cela est également vrai si vous êtes en permanence au travail dans vos pensées. 

Finalement, quelle que soit votre situation, voici quelques règles qui devraient vous permettre de passer de bonnes vacances : 

1/ Organisez votre départ: informez votre chef, votre équipe, vos clients, vos collègues de votre absence, et indiquez la/les personnes qui peuvent être contactées pendant cette période. Si nécessaire et si possible, laissez à votre chef et/ou à vos collègues un numéro où vous joindre en cas d’urgence. 

2/ Enclenchez votre message de réponse automatique pour vos messages électroniques, et indiquez la durée de votre absence, ainsi que les personnes à contacter pendant cette période. 

3/ Si vous travaillez pendant vos vacances, fixez-vous des règles : par ex. : une demi heure tous les matins ou une heure tous les 3 jours.

4/ Communiquez aux vacanciers qui sont avec vous les plages horaires où vous ne serez pas disponible, et assurez-vous que cela est acceptable pour eux. 

5/ Forcez-vous à déconnecter aussi souvent que possible votre cerveau de vos préoccupations professionnelles, et soyez réellement présent aux personnes et aux choses qui vous entourent. 

N’oubliez pas que votre santé à long terme passe par la capacité de votre corps (et de votre cerveau) à se régénérer. En conséquence, domptez votre crainte de ne pas être indispensable!

Nos experts
Enseignement
30 abonnés
S'abonner
Communication / Marketing / RP / Publicité
43 abonnés
S'abonner
Electronique / Electrotechnique
5 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
52 abonnés
S'abonner