Conseils
Postuler plusieurs fois dans la même entreprise : bonne ou mauvaise idée ?

Est-il de bon augure de postuler plusieurs fois auprès de la même entreprise ? Beaucoup de candidats s’interrogent alors que d’autres ne se posent pas la question et bombardent de CV et de coups de téléphone. Alors quelle est la bonne approche ?

Il n’y a pas de réponse parfaite à cette situation, toutefois il y a de la mesure à observer et un brin de bon sens à avoir. Prenez quelques minutes de réflexion avant d’agir et de foncer tête baissée. 

Il s’agit d’une grande entreprise 

La plupart des grandes entreprises possèdent des outils de postulation en ligne qui servent également de bases de données de candidats aux recruteurs. Ces outils leur permettent de basculer un candidat d’un poste à l’autre et ce, en un coup de clic. En théorie il n’y aurait pas besoin de postuler plusieurs fois. Toutefois, dans les grandes entreprises, il y a parfois plusieurs recruteurs en charge de services ou de régions différents et ces derniers communiquent parfois plus ou moins bien. 

Avant de prendre votre décision de postuler à nouveau, investiguez pour savoir si la société édicte des recommandations de postulation. Investiguez également pour mieux comprendre qui se charge de quel poste. Et surtout, identifiez les différences d’un poste à l’autre. Agissez avec parcimonie et pensez à adapter votre CV ! 

Il s’agit d’une PME 

A l’inverse d’une multinationale, une PME, n’aura probablement aucun outil de gestion des candidatures et elle recrute moins souvent mais chaque position à pourvoir revêt une grande importance et chaque candidature reçue est scrupuleusement étudiée. Il n’y aura donc que la mémoire du recruteur pour se souvenir de vous. S’il reçoit votre CV une seconde fois dans un laps de temps court, il s’en souviendra. Dans ce cas, lors d’une seconde postulation dans la même PME, assurez-vous au moins que ce soit pour la même fonction et qu’à minima votre profil corresponde au profil recherché. Néanmoins, si cette PME vous intéresse tout particulièrement, pourquoi ne pas envisager plutôt une postulation spontanée ? 

Si vous avez postulé récemment, plusieurs cas de figures peuvent se présenter : 

a) Vous étiez dans les finalistes mais n’avez pas été retenu. Prenez contact avec vos interlocuteurs pour vous rappeler à leur bon souvenir au lieu de risquer de postuler au milieu de centaines d’autres dossiers. 

b) Vous avez été reçu mais la réponse négative fut très évasive. A priori, soit le recruteur était sous stress et n’a pas pris le temps de vous donner un feedback constructif. Toutefois un recruteur vraiment intéressé par votre profil pour le futur va vous le faire savoir sans trop d’ambiguïtés. Suivant la raison de la réponse négative, évaluez quel changement est intervenu dans l’intervalle 

c) Si la même position réapparaît à peine quelques semaines plus tard, mettez votre énergie sur un autre poste. Votre CV ne retient probablement pas l’attention de l’employeur même si vous pensez être le candidat idéal. 

Mon conseil 

Personnellement je vais me sentir harcelée si vous avez postulé plusieurs fois et que vous m’appelez pour savoir si j’ai bien reçu votre CV et me contactez par tous les canaux possibles ! 

Logiquement, si vous n’avez pas eu de message d’erreur lors de votre postulation en ligne, c’est qu’il y a de fortes probabilités que votre CV soit arrivé à bon port. Et si le recruteur ne vous donne pas de retour, c’est qu’il n’a encore rien à vous dire. Alors, appelez si vraiment vous n’y tenez plus, mais pour poser une autre question ! 

Soyez cohérent et modéré dans vos démarches. Trop vouloir mentionner que vous souhaitez absolument travailler pour cette entreprise pourrait indiquer que vous êtes désespéré. 

Si l’intérêt est sincère, prenez le temps de soigner votre réseau et faites-vous recommander par l’un des collaborateurs par lequel vous ferez passer votre CV. 

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
40 abonnés
S'abonner
Enseignement
30 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
11 abonnés
S'abonner
Santé
24 abonnés
S'abonner