Conseils
Dans les coulisses de Simply Conseils SA à Yverdon: le trio gagnant

Trois amis de longue date, qui travaillent ensemble depuis quelques années dans la même entreprise et qui décident de poursuivre la route mais à leurs propres comptes, ça pourrait sembler bateau voir manquer d’originalité. Qu’importe du moment que cela fonctionne ! Car chez Simply Conseils ce sont trois personnalités bien différentes qui ont d’ores et déjà réussi à trouver le bon équilibre pour conduire le bateau dans la bonne direction.

Pauline Tabet profile picture Rédigé par Pauline Tabet

Simply Conseils va fêter ses cinq ans d’existence cette année. En effet, c’est en 2014 que David Geijo, Yves-Alain Monnier et Valdemar Gonçalves décident de fonder ensemble un cabinet de conseil en assurance. Ils travaillent tous déjà depuis quelques années au sein de la même compagnie. L’entente est bonne, l’envie est là, ils démissionnent, le projet est monté en 2 mois et l’aventure démarre avec une ambition : simplifier la communication et la gestion des assurances pour leurs clients, PME ou particuliers. Autour d’un café et avec les yeux qui brillaient, David, Valde et Yves-Alain nous ont tout dit sur : 


Le team de Simply Conseils 

Aujourd’hui, ils sont déjà sept chez Simply Conseils. Il y a d’abord Patricia Senderovic, leur ancienne Cheffe de bureau qui les a rejoint dès la deuxième année. Le team a ensuite grandi avec Cyril Oulevay et Pajtim Thaqi, tous deux conseillers en assurance et prévoyance. 

Chez Simply, ils sont tous certifiés AFA (Diplôme d’intermédiaire d’assurance), une norme gage de qualité de service obligatoire chez Simply et chez ses partenaires. C’est Patricia, détentrice du Brevet Fédéral de Spécialiste en assurance et experte aux examens du Diplôme d’intermédiaire d’assurance qui supervise les collaborateurs en formation. Entreprise formatrice convaincue, Simply, sous l’impulsion de Patricia, a récemment engagé sa première apprentie de commerce Nejla Hasanovic. Et puis, j’allais oublier, il y aussi Bolt, le chien, qui vous accueille au premier coup de sonnette !


L’augmentation des effectifs en 2019

Les effectifs ayant doublé en cinq ans, les trois associés sont unanimes sur cette question. « Il s’est passé beaucoup de choses en cinq ans, c’est formidable mais être sept, ça change beaucoup et même si c’est un plaisir de travailler, nous avons une envie de stabilité en 2019 » précise Yves-Alain Monnier. Néanmoins, recruter un profil plus orienté gestion et stratégie d’entreprise est déjà dans la tête des trois associés. A suivre donc…. 


Le profil du candidat idéal pour travailler chez Simply 

Un des points communs des trois associés est sans aucun doute l’envie de découvrir et d’aller vers les autres. Donc, pour travailler, chez Simply, savoir écouter, savoir faire preuve d’empathie sont des qualités indispensables. Les trois associés ont naturellement choisi de pratiquer un management totalement transparent. Ainsi, la flexibilité dans l’organisation du travail est totale avec possibilité de home office et horaires libres. En échange, le travail doit être fait, tout simplement. Vous aimez le travail en équipe, vous avez du caractère, vous pratiquez le foot : pour une candidature spontanée chez Simply, c’est ici .


Une journée type chez Simply

La journée du Conseiller chez Simply est rythmée par les rendez-vous des clients. Une partie de la journée est donc consacrée à la préparation de ces rendez-vous et au suivi avec les actions à mener en amont et naturellement après. Chez Simply, c’est l’opérationnel d’abord avec des points de situation en équipe quand le business l’impose. Un seul meeting mensuel est organisé. 


Et pour finir, sur eux ! 

Il semble que les trois associés sont parvenus à mettre les forces de chacun à la meilleure place. Pour Patricia, qui les connaît très bien: « On ne voit jamais la barrière du patron. Le trio est toujours accessible lorsqu’il doit l’être ». Yves-Alain selon David « est le leader naturel des séances et des chiffres ». Quant à Valde selon David toujours « C’est le négociateur, le pompier qui arrivera à sauver une convention mal engagée. » Et David alors ? « C’est le partenaire, il est la garant des bonnes relations avec nos partenaires. » souligne Yves-Alain.  

Nos experts
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
23 abonnés
S'abonner
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
76 abonnés
S'abonner