Conseils
J’ai changé de look…est-ce que je dois changer de job ?

Dans la série : nouvel an, nouvelle résolution…et si je tentais un nouveau look ? Cela fait longtemps que vous y pensez, vous en avez très envie au fond de vous avec un besoin pressant de renouveau. Mais ce changement a non seulement des répercussions sur soi, mais aussi sur notre job et nos relations avec nos collègues, sans parler de nos clients si nous travaillons à l’externe... 

Chantal Cadorin profile picture Rédigé par Chantal Cadorin

Nos relations, personnelles et professionnelles, sont en grande partie basées sur notre apparence, même si peu d'entre nous avouent cataloguer sur l’image. Il suffit d’un changement de look et cet équilibre est bouleversé. Positif ou négatif ?  

Impact en interne… sur les collègues

J’ai eu l’occasion d’accompagner plusieurs personnes dans un changement de style et qui s’inquiétaient de la réaction de leurs collègues. Le constat est le même à chaque fois : un changement de look ne laisse jamais indifférent. En effet, chaque personne est identifiée par un style, une apparence tout autant que par sa personnalité et son caractère. Ainsi, arborez un nouveau style vestimentaire ou une autre coupe de cheveux et le regard de vos collègues porté sur vous bascule. Car votre tenue et votre coiffure véhiculent des codes qui vous définissent et sont interprétés par votre entourage. 

Les exemples sont nombreux. Celui de Camille qui change de travail dans un environnement créatif et qui s’habille en conséquence pour commencer ; mais lorsqu’elle décide de venir vêtue en pantalons de tailleur et talons -tenue plus stricte qu’elle préfère pour travailler- elle se voit davantage écoutée et prise en considération par son management voire même promue !

L’apparence est primordiale et sert, souvent, d’outil pour juger les gens. Soyez-en conscients. La modification de votre apparence impliquera, à coup sûr, une évolution dans les rapports avec vos collègues. Et selon la transformation opérée, votre statut pourrait bien prendre l’ascenseur ou au contraire dégringoler. 

Autre situation, et dont la conclusion confirme la règle ci-dessus: une jeune femme, employée de banque depuis plusieurs années, a choisi de changer de coupe et couleurs de cheveux en rentrant de vacances. Ses collègues lui ont demandé si elle allait bien (!), puis elle a gentiment été mise à l’écart...

Impact en externe… sur les clients 

Si vous travaillez en contact direct avec la clientèle (vente, assurances, hôtellerie, restauration etc …), la plupart de vos clients seront perturbés à première vue par votre nouveau look. Sans surprise. Car quoiqu’on en dise, lorsqu’on est habitué à voir une personne, on l’a cataloguée selon certains préjugés qui seront alors déstabilisés. Cependant, si votre personnalité ne change pas, ce qui devrait vraisemblablement être le cas, ce flottement que ressentiront vos clients au premier regard, sera très vite effacé. Et puis c’est aussi à vous, dans votre langage corporel et votre attitude de les rassurer que vous êtes bien toujours la même personne qu’ils appréciaient.


Certains l’auront compris et effectueront ce changement de look dans la seule optique de doper leur carrière. D’autres en subiront les conséquences négatives. 

Quoiqu’il en soit, un nouveau look se fait avant tout pour soi. Car si vous n’êtes pas prêt ou vous vous l’imposez pour des raisons externes, vous ressentirez rapidement un mal-être et donc un rejet, avec en prime, le risque d’y laisser des plumes. Réfléchissez bien avant !   

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
57 abonnés
S'abonner
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
43 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
19 abonnés
S'abonner