Conseils
La bonne attitude en entretien d'embauche

Bonne posture, attitude gagnante, les 5 gestes à éviter, les 6 gestes qui comptent… Les articles sur le langage corporel lors d’un entretien d’embauche pullulent sur internet. Mais que faut-il réellement retenir ? On a demandé l’avis à quelques recruteurs. 

Chantal Cadorin profile picture Rédigé par Chantal Cadorin

L’entretien d’embauche est l’épreuve que chaque candidat à la fois redoute et en même temps souhaite y briller. Il requiert un minimum de préparation. Et cette préparation a pour objectif d’être à l’aise devant le recruteur. Comment rester à l’aise lorsque nous sommes abreuvés de conseils sur nos postures, attitudes et multiples gestes ? Il semble que les attentes des recruteurs soient assez élémentaires. 

Côté recruteurs

Les recruteurs sont unanimes : ils préfèrent un candidat qui va dégager de la sympathie plutôt qu’une personne coincée et rigide. Et qui dit sympathie, dit généralement confiance. Mais comment dégage-t-on de la sympathie ? 

Check-list:

  • Regarder dans les yeux : au moins lorsque votre interlocuteur parle, sans pour autant le fixer; vous pouvez, lorsque vous réfléchissez, détourner légèrement votre regard puis de nouveau revenir dans les yeux de votre interlocuteur, aussi souvent que possible
  • Sourire : naturel et sincère ; celui qui fait sourire également vos yeux en révélant vos pattes d’oie
  • Serrer la main: poignée de main ferme et verticale
  • Se tenir droit : ni avachi, ni rigide ; le dos ne doit pas être soutenu par le dossier de votre chaise ; une posture dynamique
  • Eviter de vous toucher le visage (nez, bouche, oreille, cheveux) : les gestes d’auto-contact sont souvent interprétés (malaise, mensonge, séduction etc…)
  • Ne pas croiser les bras : manque d’ouverture surtout simultanément avec un regard détourné ou les jambes aussi croisées
  • Garder ses mains à découvert : signifie « je ne cache rien », donc pas de danger pour l’interlocuteur   
Vous en conviendrez, il s’agit d’attitudes de base, qui vous ont été inculquées depuis votre plus tendre enfance. Ceci ne signifie pas forcément qu’elles sont acquises. Mais vous serez d’accord pour dire qu’elles ne requièrent pas une préparation particulière. 
Les exigences des recruteurs ne pas seront pas les mêmes pour un candidat débutant ou un poste senior. Cependant, la sympathie sera toujours fort appréciée. 

Dédramatisons !
Comme vous l’avez compris, il n’est pas nécessaire d’élaborer des stratégies poussées quant au comportement à adopter. Les attitudes, les gestes ne sont pas analysés un par un lors d’un entretien, mais plutôt évalués de manière globale. 
L’objectif est de rester naturel et de paraître à l’aise. Il faut éviter d’en faire trop. Faites confiance à votre bon sens afin que ces attitudes s’inscrivent dans un comportement cohérent et authentique. 
Comme le dit le proverbe « Le mieux est l’ennemi du bien ». 
Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
23 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
19 abonnés
S'abonner
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner
Santé
25 abonnés
S'abonner