Conseils
Dans les coulisses d'une start-up horlogère

Code 41, marque de montres lausannoise, a vu le jour en mars 2016. Son ambition : révolutionner le monde de l’horlogerie suisse en proposant des montres mécaniques de haute qualité à des prix abordables et en dégommant au passage le Swiss Made. 

Pauline Tabet profile picture Rédigé par Pauline Tabet

Depuis leurs locaux magnifiquement décorés de la patte du designer fondateur Claudio D’Amore, le team de Code 41 s’apprête à livrer ses premières pièces en septembre. Après une campagne de financement participatif lancée en décembre 2016, la start-up a pu mettre en fabrication 1000 premières pièces qui ont trouvés preneurs en 30 jours à peine. 

Adeptes de la transparence, chez Code 41 ils disent tout ! En effet, les nombreux followers de l’aventure Code 41, dont le compteur affiche plus de 20'000 inscrits sur le site, peuvent connaître l’évolution de la start-up et de ses produits, chapitre après chapitre sur le site web de la marque. Je vous promets, on y prend goût. 

C’est donc en toute logique que Claudio, le fondateur et designer des pièces nous a tout dit…

 

Du team Code 41 

Pour le moment, ils sont trois chez Code 41. Il y a Kevin, le développeur web et graphiste. Ensuite, il y a Amir, le spécialiste du marketing digital et bien-sûr Claudio, le fondateur et designer. 


De l’augmentation des effectifs en 2018 

Le boss compte bien augmenter les effectifs de 5 à 10 personnes en 2018 surtout en logistique et production. Il faudra aussi probablement renforcer l’administration, ainsi que le digital marketing et éventuellement le secteur vente. Un stagiaire en marketing digital viendra peut-être en renfort cette année encore. Jeunes talents, vous êtes talentueux pour la création de contenus, vous pourriez bien faire craquer le patron… 


Du profil du candidat idéal pour travailler chez Code 41 

Les membres du team ont en commun l’esprit d’initiative, une grande dose de motivation, du dynamisme et de l’autonomie dans le travail. Lors de chaque recrutement, Claudio propose au candidat de venir passer 1 ou 2 jours dans les bureaux afin de sentir cet état d’esprit. Au-delà des compétences métiers recherchées, le candidat idéal doit pratiquer l’anglais, langue indispensable puisque que Code 41 collabore avec le monde entier. 


D’une journée type chez Code 41 

Les horaires sont libres et chacun gère son temps même si l’ensemble de l’équipe arrive au bureau entre 8h et 9h. Tous ont plusieurs casquettes donc ils doivent à la fois travailler ensemble et aussi en solo. Chez Code 41, pas de meetings inutiles, on discute quand c’est nécessaire. Malgré des locaux plutôt spacieux au centre ville de Lausanne, tout le monde travaille dans le même espace afin de faciliter l’échange des informations. 


Et pour finir, sur lui ! 

Le boss n’aime pas se voir en chef même si il a déjà géré des équipes. Claudio essaie d’être assez souple et de laisser un maximum de liberté à ses collaborateurs. Au fil du temps, il a appris à moins critiquer pour plus encourager. Plus personnellement, ce papa de deux enfants est un passionné qui a sa start-up dans la tête en permanence. Même si ses semaines avoisinent plus de 50 heures de travail, c’est justement sa vie de famille qui lui permet de ne pas trop déborder.


Code 41 vous intéresse, suivez la page carrière de Code 41 sur joHdi!      

Nos experts
Ressources humaines / Service du personnel
50 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
13 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
39 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
40 abonnés
S'abonner