Conseils
Comment plaire à un recruteur professionnel?
Lorsque vous répondez à une offre d’emploi publiée par un cabinet de recrutement, comment faire pour que votre CV soit sélectionné dans la bonne pile? Lorsqu’une entreprise mandate un cabinet de recrutement, c’est surtout pour gagner du temps et recevoir rapidement un petit nombre de dossiers correspondants exactement au profil idéal qu’elle recherche. Ce qu’il faut donc avoir à l’esprit c’est bien que pour le recruteur externe, le profil idéal veut donc tout simplement dire LE profil à trouver et pas un autre.
Pauline Tabet profile picture Rédigé par Pauline Tabet

Tout se joue bien avant l’acte de candidature
Les offres d’emploi publiées par les cabinets de recrutement sont à la fois les moins originales et les plus précises. Vous savez maintenant pourquoi. Pour plaire à un recruteur d’un cabinet de recrutement, il faut déjà le séduire avant même de le rencontrer, c’est-à-dire au moment de la pré-sélection sur CV (et aujourd’hui aussi avec un profil sur LinkedIn mais ça c’est encore une autre histoire…). Alors voici quelques règles pour ne pas passer à la trappe avant même le début du combat.

  • Règle no 1 : si vous ne correspondez pas à tous les critères indispensables ou mentionnés comme tels soit à tous les critères non suivis des mots un atout, un plus, un avantage, passez-votre chemin!
  • Règle no 2 : ces fameux critères indispensables du profil recherché doivent tous apparaître de manière évidente dans votre CV. Le recruteur attend de lire sur votre CV des mots bien précis alors donnez-les lui tout de suite.
  • Règle no 3 : des preuves ! Le recruteur a besoin de preuves. N’oubliez pas que plus tard il en aura besoin pour démontrer à son client ce qu’il avance à votre sujet. Donc ce qui est dit dans votre CV devra correspondre à ce qui est écrit dans vos certificats de travail.
  • Règle no 4 : osez lui téléphoner ! Ca se prépare mais ça peut tout changer et vous permettre de prendre de l’avance sur les autres candidats. 


Lors de votre entretien avec le recruteur
A ce stade, il y a de fortes chances que le recruteur sache déjà que vous êtes dans les meilleurs candidats. Il ne vous reste plus qu’à lui confirmer cela lors de votre rencontre et parfois même dès un entretien téléphonique de pré-sélection. Pour ce faire deux points essentiels à retenir.

  • Règle no 5 : préparez votre entretien avec lui comme vous prépareriez un entretien avec un employeur potentiel. Le recruteur y verra un candidat déjà prêt pour rencontrer son client.
  • Règle no 6 : et c’est peut-être la plus importante, soyez cohérent et ayez du bon sens ! Ne dites jamais quelque chose en totale contradiction avec le profil recherché.


Le marché suisse n’est pas un marché de l’emploi comme les autres
Le faible taux de chômage et l’attractivité économique du pays y sont certainement pour quelque chose. En Suisse, la principale méthode utilisée par les recruteurs, demeure l’appel au marché soit la publication d’une offre d’emploi. Il suffit de passer quelques instants sur les principaux sites d’emploi  pour voir qu’il y a beaucoup d’offres d’emploi publiée par les cabinets. Il est donc important pour vous, candidats, de continuer à considérer les recruteurs externes comme un des vecteurs pour trouver des emplois en Suisse. 

Malgré les particularités du marché suisse de l’emploi, les recruteurs suisses n'échappent pas aux nouvelles tendances du recrutement initiées depuis longtemps ailleurs en Europe. Publiez une annonce et attendre ne suffit plus pour recruter les meilleures voire pour recruter tout court. C’est pourquoi, chers candidats, continuez d’essayer de plaire aux recruteurs mais ne négligez pour autant pas votre présence sociale et soignez l’attractivité de votre profil sur LinkedIn.

Nos experts
Communication / Marketing / RP / Publicité
45 abonnés
S'abonner
Ressources humaines / Service du personnel
24 abonnés
S'abonner
Enseignement
32 abonnés
S'abonner
Loisirs / Culture / Sport
26 abonnés
S'abonner